NUMÉRO 62 | 2021

Vers de nouvelles écologies populaires ?


Éditorial

p. 5

par

Jean-Paul

Deléage
Dossier

Coordination : Fabrice Flipo

L’écologie populaire, au sens d’une écologie portée et soutenue par les masses, n’est-elle pas le Saint Graal de l’écologie politique ? En effet, comment sortir de l’entre-soi des convaincus ? Comment toucher le plus grand nombre ? Sans le « grand public », comment faire basculer les modes de vie ? À cet égard, l’épisode des Gilets jaunes n’est-il pas instructif ? C’est le pari de ce dossier. D’abord perçue comme une réaction anti-écologiste de « beaufs roulant au diesel », la révolte des Gilets jaunes s’avère plus complexe. Une analyse approfondie révèle l’écart entre écologistes et classes populaires, au sens large, mais aussi l’existence de convergences possibles. Ne faut-il pas miser sur une alliance avec la petite-bourgeoisie éclairée ? Le dossier pointe également les limites d’un parti pris théorique trop tranché – exclusivement « de classe », « de genre » ou « postmatérialiste » : chacun de ces points de vue tire surtout sa force des faiblesses de l’autre, sans qu’aucun ne l’emporte.

Variations
Sources et fondements
Notes de lecture
logo
Bâtiment C - 69, avenue Danielle Casanova - 94200 Ivry-sur-Seine - France - redaction[at]ecologie-et-politique.info